Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Les bobos de l'été

Pendant que les humains se distraient en été, certains insectes et autres petites bêtes eux aussi s’amusent à faire du mal à leurs victimes. A chaque période de vacances, il y en a toujours qui se plaignent  de piqûre de guêpe, d’abeille, de méduse, d’oursin ou de morsure de serpent. Quels sont les bons réflexes en cas de piqûre ? Nous allons vous donner des astuces simples pour mieux faire face à ces fameux bobos de l’été.   

Une abeille ou une guêpe vous a piqué ?

Piqûre de guêpe

Une piqûre de guêpe ou d’abeille s’accompagne toujours d’une douleur plus ou moins forte. Celle-ci est due au venin éjecté par l’insecte. La partie piquée présente généralement une boursouflure ou une rougeur. Le premier réflexe est de prendre une pince à épiler pour retirer le dard qui est resté dans la peau. Cela permet d’empêcher la propagation du venin. Pour réduire le gonflement, appliquez-y de la glace. Un paracétamol peut par contre aider à réduire la douleur. Attention! Si la guêpe a piqué au niveau de la gorge et risque d’empêcher la respiration ou bien si la victime est allergique au venin, il faut tout de suite appeler les secours.

Vous avez été victime d’une piqûre de méduse ?

Piqûre de méduse

La piqûre de méduse fait aussi partie des bobos qui peuvent survenir durant les vacances d’été à la plage. Certes, elle est douloureuse, mais pas mortelle.  En cas de piqûre de méduse, le premier réflexe à avoir est de sortir calmement de l’eau, ensuite rincer la piqûre avec de l’eau salée chaude ou du sérum physiologique comme le précise ce site. Puis, à l’aide d’une pince à épiler, il faut ôter les tentacules restants. Pour éliminer les fragments des tentacules, il faudra frotter la zone touchée avec du sable, de la farine ou de la mousse à raser. Après, il faut rincer la plaie à l’eau salée, puis appliquer un antiseptique.

Vous avez marché sur un oursin ?

Piqûre d'oursin

Cela peut aussi arriver à n’importe qui de marcher sur un oursin, bien sûr accidentellement !

Les épines peuvent être porteuses de poison. La première chose à faire en cas de piqûre d’oursin est donc d’enlever les épines à l’aide d’une pince à épiler. Si l’épine a pénétré profondément votre pied, mettez de la cire chaude sur la zone piquée. Une fois que la cire a séché, retirez-la. Normalement, elle emporte avec elle l’épine. Pour éliminer les pédicellaires, qui sont eux aussi responsables de la douleur, grattez-la zone touchée avec un rasoir et de la crème à raser. Pour finir, nettoyez votre pied à l’aide d’un savon et de l’eau. Il est également possible d’utiliser de la Betadine ou de l’eau oxygénée pour assainir la blessure. Cette technique est détaillée ici.

Vous vous êtes fait piquer par un serpent ?

Serpent et vipère

En France, il n’y a pas de venin de serpent qui soit à 100 %mortel, mais les cas de morsure de vipère peuvent parfois dégénérer. Dans tous les cas, si vous vous êtes fait mordre par un serpent, le meilleur réflexe à avoir est d’appeler les secours. Ces derniers utilisent généralement un sérum anti-venin pour arrêter la propagation du venin et empêcher l’augmentation de l’œdème. En attendant leur arrivée, il faut essayer de se calmer et s’allonger, cela évite la diffusion du venin vers les autres parties du corps. En cas de morsure de serpent, il faut éviter de courir, d’aspirer le poison avec la bouche et d’inciser la plaie.