Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Beaujolais nouveau 2021 : tout ce qu’il faut savoir

Ce jeudi 18 novembre est la date pour déguster un très célèbre vin : la Beaujolais nouveau. Disponible dès aujourd’hui chez de nombreux cavistes, points-relais, fromageries ou épiceries, vous pourrez également vous procurer le Beaujolais nouveau au supermarché du coin. Mais qu’est ce que le Beaujolais nouveau ? Où et comment est-il produit ? Pourquoi un tel succès ? Voici ce qu’il faut savoir.

Qu’est ce que le Beaujolais nouveau, et quelle est son histoire ?

La première commercialisation des Beaujolais nouveaux remonte à 1951, date à partir de laquelle les régions productrices de vin à consommation précoce ont été autorisé à commercialiser immédiatement leur produits sur le marché, alors qu’il fallait jusqu’alors attendre jusqu’au 15 décembre. La loi de 1967 imposait que la commercialisation du Beaujolais nouveau commence systématiquement le 15 novembre. Désormais, on célèbre ce vin tous les troisièmes jeudis de novembre, et cette année, ça tombe le 18 novembre.

Où et comment est produit le Beaujolais nouveau ?

La production de Beaujolais nouveau se fait dans une zone géographique définie, qui va des portes de Lyon au sud, du Pays Mâconnais au nord, et sur les départements du Rhône et de la Saône-et-Loire à l’est. Le vignoble s’étend sur 96 communes, et représente aujourd’hui près de 20% de la production viticole du Beaujolais.

Pour ce qui est de son processus de production, le Beaujolais nouveau peut être consommé rapidement, car l’idée est de faire macérer le vin le moins longtemps possible. La macération des grappes entières sont effectuées par la méthode dite carbonique, en quatre jours, ce qui procure au vin des arômes de fruit frais. Le cépage utilisé est principalement le Gamay noir à jus blanc, qui donne un vin assez peu chargé en alcool.

Comment fêter le Beaujolais nouveau ?

Si la sortie du Beaujolais nouveau est très attendue pour les amateurs pour sa dégustation, elle est aussi l’occasion pour d’autres de se retrouver dans une ambiance conviviale. En effet, cette fête entraine de nombreuses manifestations dans le Pays Beaujolais, où les célébrations durent en général une semaine. Le lancement du Beaujolais nouveau se fait traditionnellement avec les Sarmentelles à Beaujeau, où une procession de brouettes remplies de sarments enflammés précède la mise en perce des premiers tonneaux. Les producteurs ouvrent ensuite leurs portes plus tard dans la nuit pour faire goûter leur cuvée. Les restaurateurs proposent des menus sur le thème du beaujolais, et tous les villages sont à la fête en proposant des produits artisanaux durant les diverses manifestations qui ont lieu.

Quel goût a la Beaujolais nouveau en 2021?

2021 a été une année difficile pour les viticulteurs en raison des conditions climatiques, puisque la fraîcheur dans laquelle se sont déroulés les vendanges ont influé sur le goût du Beaujolais nouveau. Cette année, les vins seront plus légers en alcool et en structure tannique que ces dernières années.

Pourquoi le Beaujolais nouveau connait un tel succès ?

L’arrivée du Beaujolais nouveau est un événement incontournable chaque année en novembre. Le phénomène dépasse par ailleurs les frontières françaises, puisque les 20 millions de bouteilles produites chaque année s’exportent dans pas moins de 100 pays du monde entier. Pourtant, si le Beaujolais nouveau est attendu par les personnes qui cherchent une bonne occasion de faire la fête, elle l’est moins pour les amateurs de vin qui ne sont que très rarement ravi de la qualité et de la profondeur du goût. C’est que le Beaujolais nouveau est devenu en une trentaine d’année un réel événement marketing.

Combien de temps se conserve le Beaujolais nouveau ?

Le Beaujolais nouveau n’est pas un vin de garde, ce qui explique pourquoi il disparait si vite des rayons. Il se conserve au maximum pendant 6 mois, mieux vaut donc le consommer rapidement.

Combien coûte le Beaujolais nouveau ?

Comme pour les autres vins, les tarifs des cuvées du Beaujolais nouveau varient beaucoup. Toutefois, les prix restent modestes, puisque les bouteilles ne se gardent pas et que leur côte ne grimpe pas avec les années. Chez les cavistes ou en supermarché, vous trouverez la bouteille de vin entre 5 et 7 euros environ, et le tarif peut monter jusqu’à 9 ou 10 euros la bouteille. Bien sûr, le prix du Beaujolais nouveau sera plus élevé si vous vous rendez au restaurant ou au bar, où il faut compter entre 10 et 35 euros la bouteille.