Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Chandeleur : pourquoi manger des crêpes le 2 février ?

Le 2 février de chaque année est fêté la chandeleur. Ses origines, tant religieuses que païennes, sont restées dans les mœurs. Les français, en effet, en profitent pour déguster des crêpes. Mais quelle est l’origine de cette tradition ?

Une tradition païenne

A l’origine, la chandeleur était une fête païenne. A l’époque, elle faisait référence à la fertilité de la terre. Elle était en effet célébrée chaque année dès l’apparition des beaux jours, qui laissait apparaître les premières récoltes de blé. Les crêpes, qui se font aujourd’hui avec des ingrédients peu coûteux, étaient fabriquées avec l’excédent de  farine de l’année précédente. Leur couleur dorée et leur forme ronde faisaient référence au soleil, et donc au retour des beaux jours. Selon la superstition, il fallait faire sauter la première crêpe de la main droite, avec une pièce en or dans la main gauche.

Une fête d’origine religieuse

La chandeleur tient également ses origines de la religion chrétienne. Elle commence au Ve siècle. A l’époque était célébrée la présentation de Jésus au temple. C’est le pape Gélase 1er qui a eu l’idée d’organiser la procession aux chandelles. Il aurait aussi offert des galettes aux pèlerins qui se rendraient à Rome le 2 février. Depuis ce moment, cette célébration se déroule chaque année 40 jours après Noël, soit le 2 février.

La fin de Noël

Selon la tradition religieuse, la chandeleur marque la fin de la période de Noël. C’est alors le moment, si ce n’est pas encore fait de défaire les décorations de Noël.

Une tradition toujours appliquée

La célébration de la chandeleur est toujours effective de nos jours. Elle marque par ailleurs le moment où les jours commencent à rallonger plus rapidement.  Les français, qu’importe leur croyance sur le sujet, en profitent pour déguster des crêpes pour le plaisir. Avec le temps, ces recettes économiques ont grandement évoluées. De nombreux ingrédients ont été ajoutés selon les goûts de chacun, bien que le secret d’une pâte réussie reste le même. Certaines familles conservent la tradition très à la lettre. Comme dans la fête païenne, des français font tourner les crêpes de la main droite tout en tenant une pièce dans la gauche. D’autres ont pour habitude de placer la première tournée dans leur armoire. 

Aujourd’hui, ces spécialités sont en réalité préparées tout au long de l’année. Mais la chandeleur reste tout de même le moment idéal pour en manger.