Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Les annonces d’Emmanuel Macron concernant les travailleurs indépendants

Assurance chômage, patrimoine personnel, allégements fiscaux, le président de la République Emmanuel Macron a fait ces déclarations lors des Rencontres de l’Union des entreprises de proximité.

De nouvelles mesures pour les travailleurs indépendants

Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi 16 septembre un plan en faveur de plus de 3 millions de travailleurs indépendants, lors d’un discours aux semblants de meeting. Une vingtaine de mesure ont été prévu, et seront mises en place dès janvier 2022, via trois textes : un projet de loi dédié, un projet de loi de finances, et le projet de loi du financement de la sécurité sociale.

Un accès plus simple à l’assurance-chômage

Tous les travailleurs indépendants qui cesseront leur activité pourront prétendre à l’assurance chômage une fois tous les 5 ans. Il ne sera à présent plus nécessaire d’être passé par un redressement ou une liquidation, et le critère de revenus sera assoupli. Ce dispositif mis en place en novembre 2019 n’a profité qu’ un millier de personne, faute d’informations sur le sujet, et à cause de critères trop restrictifs pour les travailleurs indépendants.

Des aides pour les assurances et allégement fiscal

Des aides pour les assurances facultatives contre les accidents du travail et les maladies professionnelles seront mises en place par le gouvernement, ainsi qu’un doublement du crédit d’impôt pour la formation des dirigeants des entreprises de moins de 10 salariés, et des allégements fiscaux en cas de départ à la retraite pour la transmission de l’entreprise.

Depuis 27 ans et la loi Madelin, c’est la première fois qu’un texte est dédié à tous les travailleurs indépendants, se réjouit le président de l’UP2, Dominique Métayer.

Le patrimoine personnel insaisissable en cas de défaillance

Emmanuel Macron a également annoncé que l’ensemble du patrimoine des travailleurs indépendants sera insaisissable en cas de défaillance. Seuls les éléments indispensables à l’activité professionnelle pourront être saisi, à précisé le président de la République française. Jusqu’à présent, seule la résidence principale était protégée en cas de difficultés professionnelles.

Lors de son discours, qui s’est tenu à la Maison de la Mutualité, le président de la République, Emmanuel Macron, a également défendu son point de vue sur l’assurance-chômage, prévue en octobre, voulant s’assurer qu’il est plus rentable de travailler que de ne pas travailler.