Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici

Le cannabidiol ou CBD est un nouveau produit, vendu pour les cigarettes électroniques qui fait polémique et est sujet aux (fausses ?) rumeurs. Est-ce un produit légal ou non ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le cannabidiol.

Qu’est-ce que le CBD ?

Cela désigne le cannabidiol qui est une molécule naturellement présente dans le chanvre. Le chanvre est souvent utilisé à des fins industrielles comme dans la fabrication de textile ou les cosmétiques mais aussi en agriculture. Le chanvre est une variété de plante dont les diverses applications sont depuis longtemps exploités. Le CBD, issu de cette plante, est utilisé sous forme d’huile ou de poudre de microcristaux qui se retrouvent dans certains produits comme les médicaments, les cosmétiques ou l’alimentaire (miel, bonbons…).

Le CBD est une substance non-psychoactive, c’est-à-dire sans effet sur le système nerveux.

A quoi sert-il dans la cigarette électronique ?

Lorsqu’il est vapoté, le CBD agit comme la nicotine dans le tabac. En somme, c’est une façon d’isoler le produit qui intéresse sans avoir à inhaler et supporter les substances et les effets indésirables qui accompagnent le cannabis.

E-cigarette au cannabidiol : tout ce qu’il faut savoir

Il est possible d’identifier trois profils de personnes qui peuvent être intéressées par le CBD sous forme d’e-liquide :

  • ceux qui veulent diminuer leur consommation ou arrêter le cannabis
  • ceux qui veulent vapoter du CBD pour se détendre
  • et ceux qui veulent vapoter du CBD uniquement pour s’amuser

Est-il légal ?

Il n’existe aucune législation sur le cannabidiol à l’heure actuelle. Il est alors possible de s’en procurer, d’en avoir sur soi et d’en consommer de manière tout à fait légale. Il convient néanmoins de privilégier un produit de qualité. Il faut que la préparation soit pure car sinon elle peut contenir des sous-produits comme du THC qui peuvent fausser un test de dépistage et le rendre positif ! Il ne faut pas acheter n’importe quoi. Si vous avez un doute, il est alors conseillé de ne pas dépasser les 300 mg/jour.

Même si le CBD n’est pas véritablement considéré comme une drogue (bien que cela soit également sujet à controverse), il est conseillé de peser le pour et le contre de sa consommation. Comme tout produit qui provoque un sentiment de bien-être (alcool, cigarette, café…), il existe une barrière qui sépare la consommation raisonnable de la surconsommation. Si vous avez des doutes concernant votre capacité à rester raisonnable, alors il peut être plus prudent de passer votre tour.

Pourquoi est-il en vente libre ?

Le cannabidiol est extrait d’une plante qui ne contient pas plus de 0,2% de THC (ou tétrahydrocannabinol). Il s’agit là du taux au-dessus duquel cette substance est interdite à la vente et à la consommation en France. En dessous de ce taux, il n’existe pas de réelle législation interdisant le CBD en France. Voilà pourquoi il est librement disponible aussi bien en France que dans de nombreux autres pays européens.

D’un point de vue médical toutefois, les données disponibles après études sont encore assez controversées. Les propriétés addictives de cette molécule n’ont pas fait l’objet d’études assez poussées car son utilisation est relativement récente.

 

Photos Cannavapos.fr