Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Marché bancaire : les néobanques étrangères font concurrence

Malgré une forte présence des néobanques françaises, les établissements étrangers souhaitent également se faire une place sur ce secteur tant actif. Après leur arrivée, ont-elles réussi à s’intégrer pleinement et à atteindre leurs objectifs auprès des utilisateurs français ? Il semblerait que la réponse soit des plus satisfaisantes au vu du bilan effectué cette année concernant le nombre d’inscriptions comptabilisées à leur actif. Tour d’horizon sur les avancées des néobanques étrangères sur le marché français.

Les établissements les plus prisés par les clients français

Depuis la création des néobanques, de nombreux établissements bancaires étrangers souhaitent se faire une place auprès des utilisateurs français et cela semble plutôt marcher. En effet, certaines enseignes se démarquent par le taux de client mais aussi par rapport aux transactions effectuées actuellement. Parmi les plus appréciées : N26 et Revolut.

N26

N26 est une néobanque typiquement berlinoise mais qui souhaite élargir son horizon en intégrant le marché français. Quelques mois après sa mise à disposition l’année dernière pour les utilisateurs français, l’enseigne comptait déjà plus de 30 000 clients. Avec une nette amélioration, elle détient actuellement plus de 200 000 ouvertures. D’ailleurs, les ouvertures de compte y sont d’un ordre de 4 000 utilisateurs environ par mois.

Revolut

La seconde néobanque étrangère à percer le marché français est Revolut. Cette dernière, quant à elle, détient 220 000 comptes au bout de ce premier trimestre de 2018. Il s’agit tout de même d’une grande avancée étant donné qu’elle disposait de près de 50 000 clients à la même période de l’année dernière. D’autant plus que l’utilisation de sa plateforme est considérée comme l’une des plus stables en France comme ailleurs. Son ratio d’utilisation quotidienne est d’ailleurs de 23 % contre 57% par mois.

L’attrait des néobanques étrangères

Face aux néobanques locales qui ne font que 100 000 clients actuellement pour la plupart, les établissements étrangers ne bénéficient pas d’une publicité importante. Ils tirent donc leur popularité de la qualité de leurs offres. Si des prestations restent gratuites, ils proposent aussi des offres payantes dont N26 Black et R Premium. Pour parler des conditions, il faut savoir que ces néobanques permettent une utilisation gratuite de leurs cartes sous réserve de réaliser un nombre précis de paiement par mois. D’autant plus qu’elles œuvrent parfois avec d’autres établissements français tels que Younited Credit, Raisin ou Vaamo.

Néobanques locales VS Néobanques étrangères

Au vu des dernières avancées des néobanques étrangères et locales, il est important de savoir auprès de laquelle souscrire. Grâce à Détective Banque, il est effectivement plus simple de réaliser une simulation et déterminer l’établissement le plus adapté pour chaque profil. Si les néobanques étrangères détiennent désormais une part importante du marché, elles continuent de vouloir s’établir dans d’autres pays, ce qui pourrait constituer un atout important. Parmi les meilleures néobanques locales, Orange Bank est celle qui se démarque le plus avec un total de 100 000 clients actuellement. Bénéficiant d’une bonne publicité, la banque entame également une certaine croissance même si elle reste minime face à celle des établissements étrangers.