Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
pourquoi on transpire

Nous n’allons rien vous apprendre si l’on vous dit que tout le monde transpire…
Mais savez-vous pour quelles raisons ? Bébés, enfants, ados, adultes, nous sommes tous concernés.
Alors voici quelques explications qui vont vous aider à mieux comprendre le sujet à quelques jours du retour des beaux jours et des températures estivales.

Un phénomène normal

La transpiration est un phénomène physiologique tout à fait naturel qui est indispensable à l’organisme. Il permet de réguler la température corporelle et ainsi de la maintenir aux environs des 37°C.

Mais ce n’est pas tout puisque la transpiration permet également d’éliminer les « déchets » métaboliques, d’hydrater la peau et de jouer un rôle immunologique. Il faut savoir que la sueur est composée à 99% d’eau, 0,5% de sels minéraux et 0,5% de matières organiques.

Le corps contient 3 millions de glandes sudoripares qui certaines sont localisées à des endroits bien précis comme les mains, les pieds, les aisselles, les parties génitales.
Elles se classent en deux catégories. Il y a les glandes sudoripares eccrines et les glandes sudoripares apocrines.

Les glandes eccrines

Elles sont environ 2 millions et se situent sur tout le corps mais en particulier sur les mains, les pieds, la poitrine et le visage. Ce type de transpiration est sans odeur.
Par contre, la quantité de sueur qui peut s’en dégager peut être assez conséquente notamment dans le cas de transpiration excessive des pieds ou des mains.

Les glandes apocrines

Ce sont celles qui se situent au niveau des aisselles, des parties génitales ou bien aux alentours du nombril. Le phénomène de transpiration débute vers la puberté.

Deux cas de transpiration

Il est important de faire la différence entre la simple transpiration et l’hyperhidrose.
Comme il l’est précédemment mentionné, tout le monde transpire mais cela peut varier selon les personnes. L’hyperhidrose généralisée est une pathologie rare mais très embêtante car elle est difficile à maîtriser et se localise sur la totalité du corps.

Elle peut engendrer des infections bactériennes, de l’eczéma, des mycoses et autres désagréments.  L’hyperhidrose localisée, elle, se situe soit sur les mains, les pieds, le visage ou bien les aisselles mais attention, ce n’est pas pour autant qu’elle n’est pas contraignante.Dans le cas des pieds par exemple, la transpiration excessive peut donner lieu à de fortes odeurs.
Il est possible de traiter l’hypersudation des aisselles par un injection de botox ou toxine botulique comme l’évoque ce blog d’un chirurgien esthétique.

Des maladies à l’origine de l’excès de transpiration excessive

Il y a des facteurs qui favorisent l’hypersudation :

  • le diabète
  • une hyperthyroïdie
  • des troubles hormonaux
  • le surpoids
  • un cancer
  • maladies du système nerveux central

En effet, certains traitements ont comme effets indésirables la transpiration.

Il est donc recommandé d’en parler à son médecin si cela devient trop handicapant afin d’essayer de trouver la solution adéquate pour y remédier.