Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Equipe de France de Football féminine - Youtube

Dans quelques jours, la coupe du monde de football féminin va débuter en France.
L’équipe de France fait partie des favorites, surtout en jouant à domicile.
Tout le monde attend que les filles suivent les traces de leur collègues masculins en remportant le trophée au Stade de France, comme l’équipe de France l’avait fat en 1998. Et si tout le monde se souvient des joueurs de l’époque, connaissez vous les joueuses qui constituent l’équipe de France féminine 2019 ?

Voici un guide de l’équipe type pour pouvoir briller en soirée pendant la durée de la coupe du monde.

Le 11 type de l’équipe de France féminine

Après de nombreux match de préparation, l’équipe de France est parée pour la coupe du monde 2019. Corinne Diacre, la sélectionneuse, a fini ses peaufinements pour proposer sa meilleure équipe. Voici donc l’équipe qu’alignera le plus souvent la sélectionneuse lors de cette coupe du monde.

Sarah BOUHADDI – Gardienne – 32 ans

Titulaire indiscutable, Sarah Bouhaddi incarne la maturité grâce à son expérience internationale avec 140 sélections et ses nombreux titres remporté avec l’Olympique Lyonnais.

Amel MAJIRI – Arrière Gauche – 26 ans

Pourtant milieu gauche à l’Olympique Lyonnais, Amel Majiri est utilisé en défense par Corinne Diacre. Ses nombreuses qualités offensives font d’elle un véritable danger lorsqu’elle monte en attaque mais elle doit faire attention à sa défense par rapport à son poste d’arrière gauche.

Wendie RENARD – Défenseuse centrale  – 28 ans

Patron de la défense des bleues, Wendie Renard est irremplaçable dans l’équipe de part son expérience et ses qualités de défenseuse. Avec 109 sélections, elle est l’un des plus gros atouts des bleues et incarne la sérénité.

Griede MBOCK BATHY – Défenseuse centrale – 24 ans

Sous le contrôle de Wendie Renard, Griede Mbock Bathy peut exploiter tout son potentiel. Ballon d’or de la coupe du monde U17, elle est une défenseuse complète et athlétique capable de perforer les défenses lors des corners offensifs.

Marion TORRENT – Arrière droit – 27 ans

Après sa première sélection en 2017, Marion Torrent a réussi à s’imposer en tant qu’arrière-droit dans la défense de l’équipe. Sa grande endurance lui permet de faire les efforts nécessaires pour apporter autant offensivement que défensivement, sans pour autant prendre trop de risques qui fragiliseraient la défense.

Grace GEYORO – Milieu de Terrain – 21 ans

L’une des cadettes de l’équipe, Grace Geyoro incarne l’avenir de l’équipe de France. Elle évolue au poste de milieu défensif, elle propose une activité importante et inépuisable pour ses coéquipières avec en prime, une excellente vision de jeu.

Amandine HENRY – Milieu de Terrain – 29 ans (c)

La trentaine est souvent l’âge d’or des footballeuses, Amandine Henry n’en fait pas exception. Capitaine et chef d’orchestre de l’équipe, elle dicte le jeu offensif par sa grande maîtrise technique et offre une sûreté défensive grâce à ses talents de récupération.

Gaëtane THINEY – Milieu de Terrain – 33 ans

Gaëtane Thiney est l’une des joueuses les plus expérimentés de la sélection avec plus de 150 sélections. Excellente meneuse de jeu, elle est souvent utilisée en milieu offensif afin d’harmoniser l’attaque de l’équipe de France grâce à son pied droit magique.

Kadidiatou DIANI – Attaquante – 24 ans

Kadidiatou Diani est capable de jouer des deux pieds à n’importe quel poste offensif. Sa technique et sa grande vitesse lui permet d’accélérer le jeu et de provoquer la défense adverse pour créer l’action décisive.

Delphine CASCARINO – Attaquante – 22 ans

Delphine Cascarino est la pépite du football féminin, sa rapidité et sa créativité lui permettent de franchir aisément les défenses adverses. Quand elle se positionne sur l’aile droit, elle fait briller son équipe à travers ses nombreux buts et passes décisives.

Eugénie LE SOMMER – Attaquante – 30 ans

L’arme la plus dangereuse de l’équipe de France est sans aucun doute Eugénie Le Sommer. Renard des surfaces, elle est la pire ennemie des défenses adverses capable de se démarquer facilement ou même de prendre le dessus physiquement malgré sa petite taille de 1m61. Si Eugénie est à son meilleur niveau, elle emmènera la France très loin dans la compétition. De plus son expérience lui permettra d’inspirer les jeunes pousses qui l’accompagnent en attaque.