Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Les grandes favorites de la coupe du monde féminine de football 2019

Le 7 juin 2019, pour la première fois de son histoire, la France va organiser la huitième édition de la coupe du monde féminine de football. Durant un mois, il y aura 52 rencontres entre 24 nations pour déterminer qui gagnera la coupe du monde. Ces rencontres se dérouleront aux quatre coins de la France dans 9 stades différents à Nice, Rennes, Montpellier, Valenciennes, le Havre, Reims, Grenoble, Paris et enfin Lyon capitale du football féminin en France et meilleur club féminin d’Europe accueillera la finale.

L’équipe de France féminine

Une faim de trophée

L’équipe de France de football féminine n’a encore jamais remporté de compétition et compte bien résoudre ce problème cette année à domicile. Depuis sa prise de fonction en août 2017, Corinne Diacre sélectionneuse de l’équipe de France et première femme à avoir entraîné un club de foot masculin (Clermont Foot 63 de 2014 à 2017), a pris le temps de bien choisir les heureuses joueuses françaises de la coupe du monde pour former une équipe capable de remporter la compétition.

Des joueuses d’exceptions

En plus de jouer à domicile, l’équipe de France possède un effectif capable de remporter pour la première fois cette compétition, elle fait partie logiquement des favoris. Pour la porter, deux joueuses ressortent du lot : Amandine Henry a fait un tour aux États-unis pour améliorer son niveau de jeu et fait aujourd’hui la fierté de l’Olympique Lyonnais. Elle est la capitaine de l’équipe et joue au poste de milieu de Terrain. Puis, meilleure buteuse de l’équipe de France avec 74 réalisations, Eugénie le Sommer est à surveiller de très près, surtout qu’elle souhaite surement compléter son palmarès incroyable (9 championnats de France, 7 coupes de France et 6 ligues des champions) en remportant l’ultime trophée.

Coupe du monde de foot 2019

Les autres favoris de la coupe du monde

USA

Les grandes favorites de la compétition sont toujours les américaines. En effet, contrairement au football masculin, l’équipe des USA est surement la meilleure équipe nationale du football féminin. En plus d’être triple championnes du monde, les USA sont premières au classement fifa. Les tenantes du titre de l’édition 2015 sont dans le groupe F (États-Unis, Suède, Thaïlande, Chili), un groupe très largement à leur portée.

Allemagne

Autre grand favori de la coupe du monde 2019, l’Allemagne. L’équipe est deuxième au classement Fifa, double tenante du titre (2003 et 2007) et championne olympique en 2016. Lors du dernier mondial, les allemandes ont fait un beau parcours en terminant quatrième, elles comptent donc réitérer l’exploit et peut-être faire mieux en terminant dans le carré final. L’Allemagne joue dans le groupe B en compagnie de l’Espagne, la Chine et l’Afrique du Sud.

Angleterre et Japon

Dans le groupe D aux côtés de l’Argentine et de l’Ecosse se trouvent deux sérieux prétendants aux titres, l’Angleterre et le Japon. La première est troisième du classement Fifa et a remporté récemment le trophée “She Believes Cup”, une coupe spécialement crée pour préparer la coupe du monde, face à un adversaire de poids, les USA. Plus qu’une simple victoire, elles ont remporté cette coupe avec la manière grâce à leur style de jeu ultra offensif, avec en moyenne 3 buts par match durant la compétition.

Quant aux japonaises, elles ont été finaliste de la dernière coupe du monde et représentent un adversaire redoutable symbolisé par la joueuse vedette Saki Kumagai qui joue dans l’une des meilleures équipes du monde, l’Olympique Lyonnais dernier vainqueur de la ligue des champions.

 

Crédit photo FFF