Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Tour de France cycliste

Non, il n’y a pas que la Coupe du Monde de foot en Juillet avec une équipe de France toujours en lice après sa victoire contre l’Argentine. Comme chaque été, la France sportive va vibrer au rythme des étapes du Tour de France cycliste

Le Tour de France en quelques chiffres

Le tour de France cycliste 2018 initialement prévu pour le 30 juin a été reporté au samedi 7 juillet 2018 (date du départ) en raison de la coupe du monde de football.
Cette épreuve de vélo ultra médiatique de 21 étapes finira le 29 juillet pour un parcours total de 3329 km.
C’est la 105eme édition du tour de France cycliste dont le départ est prévu à Noirmoutier-en-l’Ile pour finir sur  les Champs Elysées à Paris comme chaque année.

Les participants au Tour de France 2018

Pour le Tour de France cycliste 2018, 22 équipes ont été sélectionnées et réparties suivant deux grandes catégories ; les équipes mondiales et les équipes continentales professionnelles. Dans la première catégorie, 13 pays sont représentés à savoir :

  • La France représenté par les équipes AG2R la Mondiale et Groupama-FDJ
  • Les États-Unis avec trois équipes ; BMC Racing, EF Education First-Drapac, Trek-Segafredo
  • Le Royaume Uni par l’équipe Sky
  • L’Allemagne avec Sunweb et Bora-Hansgrohe
  • Les Kazakhstan par l’équipe Astana
  • Le Bahreïn représenté par l’équipe Bahrain-Merida
  • La Belgique avec les équipes Lotto-Soudal et Quick-Step Floors
  • L’Australie avec l’équipe Mitchelton Scott
  • L’Espagne représenté par l’équipe Movistar
  • L’Afrique du Sud avec l’équipe Dimension Data
  • La Suisse avec l’équipe Katusha-Alpecin
  • Les pays bas représenté par l’équipe LottoNl – Jumbo
  • Les Emirates arabes unis par l’UEA Emirates

La seconde catégorie comprend uniquement la France avec 3 équipes (Cofidis, Direct Énergie, Fortuneo – Samsic) et la Belgique avec l’équipe Wanty – Groupe Gobert.

Tour de France – Photo ASO/ Alex Broardway

Quelques modifications dans le règlement

Pour la 105e édition du Tour de France cycliste 2018 les équipes de départ seront composées chacune de 8 coureurs au lieu des 9 habituels. Il y aura donc un effectif total de 176 coureurs au lieu des 198 comme habituellement.

Il est aussi prévu que des bonifications en temps (trois, deux et une secondes) soient accordées aux 3 premiers coureurs durant les 10 premières étapes. Ceci sera effectif lors des sprints effectués entre 30 et 8 kilomètres de la ligne d’arrivée.

Ces bonifications n’auront pas d’impact sur le classement par points mais plutôt sur le classement général. L’objectif est promouvoir une dynamique dans les équipes et ainsi avoir des changements de leaders pendant 10 jours. Notez que les bonifications à l’arrivée (16, 6 et 4 secondes) sont maintenues.

Le parcours du Tour de France cycliste 2018

Cette année encore, on va retrouver les grands classiques avec des étapes faites pour les rouleurs, certaines « à priori » consacrées aux sprinteurs mais celles que tout le monde attendant se situent en montagne. Les Alpes et les Pyrénées permettront encore de belles explications et confirmeront les positions au classement final, la sortie des Pyrénées se faisant 2 jours avant l’arrivée à Paris !

Le Noirmoutier est la 4e île à accueillir le grand départ du Tour de France cycliste . Le précédent départ insulaire date de 2013 avec les fameuses premières étapes en Corse. Le point d’arrivée de cette première étape sera à Fontenay-le-Comte, qui est une des 9 villes-étapes inédites de cette 105eme édition. La Baule va accueillir le départ de la 4e étape. Cette ville a accueilli le premier tour il y’a déjà 30 ans.

À Roubaix, au moment de la 9e étape, les cyclistes vont parcourir 21.7 km de pavés.
L’étape 10 du parcours est marquée par le passage des coureurs sur le plateau des Glières ayant 2 km de routes non goudronnées.

L’étape 11, l’étape de la montagne découvre pour la première fois la station de sports d’hiver située dans la Rosière. Le pic de Nor fait son apparition lors du tour à la 15e étape.
L’étape du 25 juillet avec 35 km à parcourir pour 38 km de montée et 3 difficultés (le col de Peyresourde, le col de Val Lourn-Azet et le col de Portet) est une étape inédite.