Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
USA : Donald Trump ferme les frontières aériennes avec l’Europe

Les Etats Unis subissent actuellement une augmentation très forte du nombre de cas de contamination au Coronavirus avec plus de 1200 cas ce mercredi et près de 40 décès liés au virus. Le responsable à la santé de la maison blanche, s’appuyant sur les dire de l’OMS qui considère aujourd’hui que l’épidémie de Covid-19 est une pandémie, à déclaré que l’Europe était la nouvelle Chine en terme de propagation sanitaire.
Cela a amené Donald Trump a fermer les frontières aériennes entre l’Europe et les USA

Fermeture de tous les vols entre l’Europe et les USA

Hier soir, lors d’une allocution assez solennelle, le président Trump a annoncé la mise en place de nouvelles mesures de protection contre la propagation du virus sur le sol américain. Et la plus spectaculaire est la fermeture pour 30 jours de l’ensemble des vols commerciaux entre l’Europe et les Etats Unis ( exceptés les vols venant du royaume uni).
Cette mesure prendra effet vendredi soir à minuit heure américaine ( 5h00 du matin à Paris).
A partir de là, plus aucun vol avec passager ne pourra relier le continent européen à une ville américaine !

J’ai décidé de prendre des actions fortes mais nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de tous les Américains

Donald Trump

Le président américain estime que la forte progression du virus dans son pays est fortement liée à l’entrée de touristes européens sur le sol américain. Dans son allocution, il a expliqué que l’Europe n’a pas su se mettre à l’abri de la Chine, mais que les USA ne ferait pas “la même erreur”.

Les américains peuvent rentrer chez eux….sous conditions

La fermeture des frontières concerne les voyageurs qui ont séjourné sur le territoire européen au cours des 2 dernières semaines.
Il a été ensuite précisé que les ressortissants américains et les résidents permanents, en ce moment en Europe pourront bien sûr rentrer chez eux, mais après avoir subi l’ensemble des tests de dépistage préalable. Cette mesure avait déjà était mise en place pour les vols depuis la Chine.

Une catastrophe économique à venir

L’administration américaine n’a pas précisé pourquoi les vols depuis l’Angleterre restaient possibles. Il est important de savoir, comme le confirmait il y a peu ce site spécialisé, que la ligne Londres – New York était la plus rentable du monde sur ces dernières années.
Mais les liaisons depuis Paris ( Air France) Amsterdam ( KLM) ou Berlin représentent aussi des vols quotidiens très importants aussi bien en passagers tourisme qu’en clientèle d’affaire ou en fret.
On peut imaginer le manque à gagner colossal qui attend ces compagnies, déjà extrêmement fragilisées par la crise depuis plusieurs semaines.
Cela ne concerne pas uniquement les compagnies européennes. Les liaisons transatlantiques sont aussi une source de revenus fondamental pour les compagnies américaines comme American Airlines ou United.

Les marchés boursiers ont très vite réagit a cette annonce, de façon assez négative avec des pertes fortes.
Pourtant, dans son discours, le président américain s’est voulu très optimiste, déclarant que son pays été “le mieux préparé au monde”, que la situation était sous contrôle et que de ” beaucoup de bonnes choses sont à venir”.
Il a aussi demandé à la nation et au Congrés de prendre les mesure économique nécessaire pour aider les entreprises et la population américaine à passer cette crise économique et sanitaire.