Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Allocution de Jean Castex du 4 février : que faut-il retenir ?

Jean Castex s’est exprimé une nouvelle fois ce jeudi 4 février pour faire le point sur la situation de la Covid-19. Reconfinement, vaccination, contrôles de polices, variants, télétravail et déplacements seront abordés lors de cette conférence.

Pas de reconfinement

Pour le moment, la situation ne justifie pas un nouveau confinement, affirme Jean Castex. Il ne devra être décidé qu’en cas de dernier recours. « L’objectif n’est pas de retarder cette échéance mais de tout mettre en œuvre pour l’éviter » a précisé le premier ministre. Le gouvernement tient en effet a éviter ses conséquences négatives sur le plan économique et social. Cependant, il précise que « le moment n’est pas venu d’alléger les mesures ». La circulation du virus reste active, et le gouvernement demande à la plus grande vigilance.

Une campagne de vaccination active

Cette campagne est l’une des priorités du gouvernement. Jean Castex rappelle que les premiers objectifs en terme de vaccination ont été largement dépassé. Cette première vague concernait les personnes âgées de plus de 75 ans, ainsi que le personnel soignant qui est chaque jours exposé au virus.

Les mois de février et de mars seront tout aussi prometteurs. « La campagne de vaccination suit un rythme très soutenu », a affirmé le premier ministre. D’ici la fin du mois de mars, se seront 70% des résidents en Ehpad qui auront fait leur deux injections de vaccin.

Les nouveaux variants actifs en France

Les nouveaux variants de la souche de la Covid-19 circulent activement sur le territoire, nous a informé Jean Castex. Leur part de contamination a par ailleurs évoluée, passant de 3,3% en début janvier à 14% actuellement.

Oliver Véran s’inquiète plus particulièrement de ces nouvelles souches qu’au virus classique. Il rappelle qu’ils sont bien plus contagieux, et donnent ainsi un risque de reprise épidémique importante.

Les contrôles renforcés

Comme indiqué lors de sa dernière allocution, le premier ministre rappelle que les contrôles de police seront renforcés. L’objectif principal était de faire respecter le couvre-feu à 18 heures, et d’éviter les fêtes clandestines ainsi que les ouvertures illégales des restaurants. Ces mesures permettront de lutter contre la Covid-19, et ses nouveaux variants qui inquiètent le gouvernement.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a par ailleurs affirmé que ces contrôles seraient renforcés dans les jours à venir. Ils auraient augmenté de 39% ce week-end. Un taux important de contraventions ont aussi été remarquées depuis cette mesure, avec une augmentation nette de 53%.

Il a par ailleurs été demandé aux forces de l’ordre « d’être particulièrement fermes sur le sujet des fêtes et des restaurants clandestins ».

Favoriser le recours au télétravail

Le premier ministre rappelle l’importance du recours au télétravail pour lutter contre cette crise sanitaire. «Télétravailler partout où c’est possible devient impératif» précise t-il.

Jean Castex rappelle également l’importance de s’isoler et de se tester au moindre doute. Il demande une grande vigilance dès les premiers symptômes, afin de limiter la propagation de la Covid-19.

Les vacances de février

Jean Castex a indiqué qu’aucune restriction en terme de déplacement ne sera faite pour ces vacances de février. Les Français pourront se déplacer dans d’autres régions. Cependant, le premier ministre appelle à la plus grande prudence afin de ne pas entrer dans une 3ème vague du virus.