Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Bac 2021 : les aménagements prévus par Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé ce mercredi 5 mai sur France 2, des aménagements concernant la session de baccalauréat 2021.

“Je recherche une vraie bienveillance pour les élèves”

“Même si on a réussi pendant toute l’année à garder les écoles et les collèges et les lycées ouverts ou en partie ouverts, les choses n’ont pas été complètement normales, donc c’est normal d’aménager”, a souligné le ministre de l’éducation. Jean-Michel Blanquer affirme avoir “beaucoup consulté” avant de prendre ces mesures, et cherche “une bienveillance vraiment réelle vis-à-vis des élèves, c’est-à-dire leur permettre de passer un baccalauréat qui a sa pleine valeur, et de leur permettre de s’entraîner à ce qui va les faire réussir plus tard”.

L’épreuve de philosophie remaniée

Pour tenir compte des conséquences de la crise sanitaire, et du passage des cours de lycée en demi-jauge, “l’épreuve terminale de philosophie continue à être organisée et on maintiendra la meilleure des deux notes entre le contrôle terminal et le contrôle continu”, a exprimé Jean-Michel Blanquer sur France 2. “Il y a beaucoup d’élèves qui ont des mauvaises notes en contrôle continu et certains ont besoin de l’épreuve pour se rattraper, c’est une chance”, a t-il ajouté. Quatre sujets au lieu de trois, seront proposés aux candidats le jour de l’examen de philosophie.

Le grand oral maintenu

L’épreuve du Grand oral sera maintenu, mais les candidats pourraient se présenter avec un mot de leur professeur, expliquant les parties qui n’ont pas pu être étudiées en cours. “Ce serait plus facile d’un point de vue pratique de l’annuler mais je pense que c’est bon pour les élèves de s’exercer à cela. Si on a créé cet exercice, c’est précisément parce que cette compétence est fondamentale, savoir argumenter, savoir écouter, être capable de parler tout simplement”, a intervenu le ministre de l’éducation. Ils pourront également choisir parmi deux sujets, sélectionnés par le jury.

Plus de choix lors de l’épreuve de français

Le gouvernement avait déjà pris la décision en janvier de diminuer le nombre de textes à étudier pour l’oral de français. Désormais, les candidats auront le choix entre deux textes parmi les 14 présentés (7 pour la filière technologique), de manière a en sélectionner un qu’ils auront mieux étudier.

Refus du passage intégral en contrôle continu

Le ministre de l’éducation refuse un passage intégral en contrôle continu pour cette session de baccalauréat 2021. “Notre objectif c’est de maintenir la valeur du diplôme, d’amener les élèves vers la réussite (…) dans des conditions qui leur soient bonnes”, a ajouté Jean-Michel Blanquer. Ainsi, le contrôle continu représentera 82% de la note finale, contre 18% pour l’épreuve de philosophie et le Grand oral. Les épreuves de spécialités avaient quant à elles été supprimées plus tôt dans l’année. La note de contrôle continue sera retenue si elle est meilleure que celle de l’épreuve.