Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Le discours d’Emmanuel Macron sur “Marseille en grand”

Le président de la République a présenté ce jeudi 2 septembre, les prémices de “Marseille en grand”, une série de mesures pour relancer la deuxième ville de France.

Emmanuel Macron s’est rendu à Marseille

Au bout de 3 jours de visite à Marseille, le président de la République a dévoilé son plan pour développer la deuxième ville française, afin de “bâtir le Marseille de 2030”. Au cours d’un long discours, Emmanuel Macron a défini les urgences sécuritaires, sociales, et sanitaire ainsi que les ambitions éducatives, économiques, culturelles et structurelles que le gouvernement aimerait développer. A ce jour, le prix de ces rénovations s’élèverait environ à 1,5 milliard d’euros selon l’Élisée.

De nouvelles lignes de transport

Emmanuel Macron a promis d’investir un milliard d’euros pour développer les transports en communs de Marseille, dont le métro, et de créer quatre lignes de tramway, et cinq de bus. A l’heure actuelle, la ville est souvent embouteillé, car il existe seulement 2 lignes de métro, et 3 de tramway. La gare Saint-Charles devrait également être réaménagée.

La lutte contre les trafics

Le président de la République a également promis lors de son discours de mettre tout en œuvre pour lutter contre les trafics à Marseille, avec l’arrivée de 200 policiers dès 2022. Le gouvernement a également prévu la mise en place de 500 caméras de surveillance seront financées dans les quartiers Nord pour accentuer la sécurité. Sur le plan judiciaire, Emmanuel Macron a promis de mettre plus de moyen pour remonter les têtes des réseaux avec notamment des initiatives européennes qui devraient être étudiés dès la semaine prochaine.

Un soutien pour les hôpitaux de Marseille

Le chef de l’Etat a déclaré lors de son discours l’allégement de la dette pour les hôpitaux marseillais à hauteur de 233 millions d’euros pour pallier aux difficultés que rencontrent le système de santé de la ville. Le président de la République a aussi prévu 169 millions d’euros dans la réhabilitation des hôpitaux de la Timone et de l’hôpital Nord, et la construction d’un bâtiment dédié au SAMU, ainsi que 50 millions d’euros pour le Pôle Mère-enfant et un soutien à la Maison des femmes. Le soutien des hôpitaux de Marseille devrait également aider lors de la gestion de la crise sanitaire de Covid-19.

Une aide à la transition écologique

Emmanuel Macron a annoncé le lancement du projet Odysseo. Ce réseau international dédié à l’écologie prendra forme d’ici 2026. D’ici là, le président de la République souhaite que Marseille devienne la première capitale européenne de la mer d’ici 2024.

A lire aussi sur le même sujet : https://www.actudici.fr/loi-sur-le-climat-ce-que-va-changer-le-texte-vote-ce-mardi-a-lassemblee-nationale/

Les écoles de la ville dans le grand Marseille

Le président de la République a prévu de réhabiliter les écoles les plus vétuste de la ville. Sur 472 écoles, 174 sont un état de délabrement tel que l’apprentissage en est devenu compromis. Au cours des prochains mois, les directeurs d’écoles pourront engager de nouveaux moyens, selon une méthode innovante, notamment en choisissant les enseignants attirés par un projet pédagogique particulier. De nombreux moyens seront accordés à ces structures.

A l’échelle du secondaire, le gouvernement souhaite l’ouverture de 10 micro-collèges et de 10 micro-lycées, afin de lutter contre le décrochage scolaire.

Un soutien à l’entreprenariat et à l’emploi pour les jeunes

Pour rapprocher les jeunes des quartiers et les entreprises marseillaise, Emmanuel Macron mise sur le soutien à l’entreprenariat. Un capital jeune créateur sera déployé à Marseille pour accompagner financièrement des projets dits prometteurs. Le chef de l’État a aussi annoncé le recrutement de 100 jeunes marseillais dès l’automne dans le cadre du service militaire volontaire.

Ces mesures devraient permettre à la ville de Marseille de régler les problèmes qui persistent depuis plusieurs années en re-développant la ville, comme ce fut le cas avec le projet Euroméditerranée du quartier de la Joliette.