Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Eurovision Mercy Madame Monsieur

Le 12 mai prochain se déroulera la 63 eme édition du concours de l’Eurovision au Portugal.
Et comme chaque année, le programme qui sera un énorme succès dans toute l’Europe, sera regardé avec défiance en France. Il faut dire que depuis plusieurs éditions, les chances des sélectionnés français de remporter le concours ne poussent pas les téléspectateurs hexagonaux à regarder le programme, dont la finale est diffusée sur France 2.

La France et l’Eurovision

Cette année, sans aucun pronostic possible, le choix des représentants français est plutôt « très positifs ». D’abord parce ce que le duo Madame Monsieur sont de vrais musiciens exerçant avant ( et sans doute après) mais aussi parce que le choix du titre est véritablement porteur d’un message.
La chanson s’appelle Mercy.
Mercy et non merci. C’est en effet l’histoire vraie d’une petite réfugiée née à bord de l’Aquarius, un bateau basé en méditerranée et qui vient en aide aux migrants qui traversent Mare Nostrum. C’est à bord de ce bateau salvateur qu’est donc née la petite Mercy, le 21 mars 2017, devant les yeux et les objectifs d’un photographe de presse qui à saisi le moment et lancé l’histoire.
La petite fille fut baptisée Mercy par sa mère, ce qui se traduit en français par Pitié, mais aussi Miséricorde ou Grâce. L’histoire de cette petite fille se perd ensuite en Sicile où elle et sa mère ont trouvé refuge. Personne ne sait où elles se trouvent aujourd’hui.

Une nouvelle histoire en chanson

Le duo Madame Monsieur, de leur vrai nom Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, ont découvert l’histoire et écrit cette chanson, simple et poignante, pour faire perdurer ce message.

Je suis né ce matin, je m’appelle Mercy

Loin de leur esprit le fait de porter cette chanson plus loin que dans leur album ( sortie prévue en avril), ils ont été sélectionné par le choix du public pour porter la voix de la France lors du concours à Lisbonne.

Mais c’est sans doute bien plus que la voix d’un pays qui sera mise en avant, mais plutôt celle d’un drame humanitaire qui touche tous les jours des femmes et des enfants comme Mercy. Et tous n’ont pas la même chance.