Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Le protocole sanitaire appliqué pour la rentrée universitaire

La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé que la rentrée universitaire se ferait à 100% en présentiel. Voici le protocole sanitaire prévu pour la rentrée universitaire de 2021.

Tous les étudiants en présentiel, sans jauge

La rentrée universitaire est prévue pour être la plus normale possible, tel que l’a assuré Frédérique Vidal. Les étudiants pourront se rendre de nouveau dans les universités, sans limitation d’accueil. Il n’y aura pas de jauge pour les amphis, afin d’exploiter la totalité des places. Bien que la distanciation physique ne soit pas mise dans les facs, le respect des gestes barrières, dont le port du masque ou l’aération des salles, seront obligatoires. En cas d’amphi bondés, la ministre de l’éducation a évoqué la possibilité pour les chefs d’établissement de dédoubler les salles, ou de choisir un autre amphithéâtre plus grand.

Un isolement de 7 jours pour les non vaccinés positifs au Covid-19

Dès lors que 3 cas positifs au Covid-19 seront détectés au sein d’une même unité d’enseignement sur une période de 7 jours, les étudiants vaccinés n’auront pas besoin de s’isoler. En revanche, les non vaccinés devront se soumettre à un isolement de 7 jours, tout en ayant la possibilité de suivre leur enseignement à distance. Un suivi des étudiants contaminés et l’identification des personnes susceptibles d’avoir été en contact avec quelqu’un étant atteint de Covid-19 sera mis en place par la Caisse primaire d’Assurance Maladie. La ministre a également précisé que des auto test seraient livrés aux établissements pour la rentrée.

Pas de pass sanitaire pour les cours universitaires

Le pass sanitaire ne sera pas requis pour les cours en présentiel à l’université. En revanche, il sera nécessaire pour se rendre à certains événements ponctuels organisés par la faculté. Sont compris les événements festifs de rentrée organisé par les associations étudiantes, ou lors d’activités culturelles ou sportives. Les colloques scientifiques et les séminaires réunissant plus de 50 personnes sont également concernés. 

Une campagne vaccinale mise en place sur les campus

Dans chaque campus principal se trouvera un site de vaccination, dirigé par l’Agence Régionale de la Santé locale (ARS). Cette campagne vaccinale est prévue dès le début du mois de septembre. Les services de santé universitaire seront également mobilisés afin de permettre de vacciner les étudiants. La ministre de l’éducation a également indiqué ce 21 août sur Twitter, que désormais, 80% des 18-24 ans ont déjà reçu une première injection de vaccin, contre 66% qui ont un schéma vaccinal complet. L’objectif du gouvernement est que dès mi-septembre, 80% de cette tranche d’âge ait reçu leur deuxième dose de vaccin.

Une enveloppe de 3,3 millions d’euros pour les étudiants

Alors que les études des syndicats Unef et Fage révélaient à la mi-août une hausse du coût de la rentrée pour les étudiants, Frédérique Vidal a annoncé la revalorisation des bourses sur critère sociaux. Les repas du Crous à 1 euros pour les boursiers et les étudiants précaires seront maintenus. Les frais d’inscription et les loyers des logements étudiants seront quant à eux figés.