Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Covid-19 : les nouveaux variants Lambda et Epsilon inquiètent l’Élysée

Lambda et Epsilon, deux nouveaux variants du Covid-19 sont apparus dans le monde et en Europe. L’Élysée craint que ce soit des souches plus contagieuses du virus, et plus résistante aux vaccins, pouvant entrainer une nouvelle vague épidémique en France.

Le variant Lambda, une souche plus contagieuse

Le variant Lambda, essentiellement présent en Amérique Latine, est apparu en décembre 2020, et est soupçonné d’être plus transmissible que les souches britanniques et brésilienne du Covid-19, selon une étude menée par l’université de Santiago au Chili. Pour le moment, aucunes données ne permet d’indiquer sa résistance aux vaccins à ARN passager, comme Pfizer ou Moderna. Aujourd’hui, le variant Lambda est présent dans une trentaine de pays dans le monde, et commence à se propager en Europe et notamment au Royaume-Uni.

Le variant Epsilon, plus résistant aux vaccins à ARN messager

Le variant Epsilon aurait été remarqué pour la première fois en mars 2020 en Californie. D’après des études menées l’université de Washington, cette souche du Covid-19 serait plus résistante aux vaccins à ARN messager. Pour le moment, aucune étude ne permet d’indiquer la contagiosité de ce nouveau variant. Principalement présent aux États-Unis, cette nouvelle souche du Covid-19 aurait rejoint l’Europe, et plus précisément le Danemark, la France et le Royaume-Uni.

De nouveaux variants qui inquiètent l’Élysée

Bien que l’OMS ait placé ces variants dans la catégorie “variant d’intérêt”, soit moins dangereux que les souches dites ” préoccupantes”, L’Élysée s’inquiète d’une flambée épidémique en France. Déjà inquiets pour le variant Delta, comme l’a exprimé il y a peu Olivier Véran, le gouvernement prévoit de mettre en place de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre l’épidémie qui gagne du terrain. Un possible renforcement aux frontières pourrait être appliqué, et la question de la vaccination obligatoire se pose. Ces mesures pourraient être annoncé prochainement par Emmanuel Macron avant le 14 juillet.

Les nouveaux variants vont-ils gâcher les vacances d’été ?

Le porte parole du gouvernement Gabriel Attarde prévient qu’une nouvelle vague épidémique rapide risque d’arriver en France cet été. Le variant Delta devrait dans peu de temps devenir majoritaire dans le pays, et représente désormais plus de 40% des tests positifs au Covid-19. Après les Landes, qui ont été particulièrement atteints par le variant indien, c’est aujourd’hui l’île de France qui est particulièrement touchée. A Paris, le taux d’incidence vient de dépasser le seuil de 50, avec 54,2 cas pour 100 000 habitants entre le 27 juin et le 3 juillet, ce qui en fait le département en France où la souche du virus circule le plus activement.

Alors que le tourisme en été 2021 devait reprendre son activité, notamment avec la création d’un pass sanitaire au 1er juillet, ces nouvelles souches touchent également les pays voisins, les obligeants à mettre en place de nouvelles mesures restrictives. En Espagne notamment, où de nombreux français passent leurs vacances, la Catalogne a décidé de prendre des mesures plus strictes pour lutter contre le Covid-19, dont la fermeture de la vie nocturne. De nouvelles décisions sanitaires pourraient être prises prochainement par les pays Européens.