Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Vaccins contre le Covid-19 : où en est la troisième dose ?

Au début du mois d’aout, Emmanuel Macron avait déclaré la nécessité d’une troisième dose de vaccin, en guise de rappel, pour protéger contre le Covid-19. La Direction générale de la Santé affirme que ces personnes recevraient le rappel dès le 15 septembre. Une mesure vivement critiquée par l’OMS, qui appelle à un partage des doses de vaccin avec les pays défavorisés.

Des campagnes de rappel de vaccin dans le monde

Les Etats-Unis ont annoncé une campagne de rappel de vaccin Pfizer et de Moderna pour la fin septembre, car les autorités s’inquiètent de la baisse de la protection immunitaire avec le temps. La France, compte quant à elle prévoir des troisièmes doses à compter du 15 septembre. Israël a pour sa part déjà lancé cette opération vaccinale pour les personnes âgées, malgré le rappel de l’OMS sur cette pratique.

A lire aussi sur le même sujet : La distribution de doses de vaccin par les États-Unis.

La 3ème doses de vaccin contre le Covid-19 : pour qui ?

Les personnes âgées, et celles à haut risque de contracter une forme grave du Covid-19 sont appelées à recevoir le rappel de vaccin prévu pour le 15 septembre. Ainsi, les résidents d’Ehpad, les personnes de plus de 80 ans, et les patients immunodéprimés seront en priorité pour recevoir la troisième dose de vaccin. Cette campagne de vaccination vise également à proposer une seconde dose de vaccin à ceux qui n’en ont reçu qu’une, du fait d’une contamination antérieur au Covid-19.

Comment se déroulera le rappel de vaccin contre le Covid-19 ?

Le rappel se déroulera de manière assez similaire aux premières vaccinations contre le Covid-19. Pour les EHPAD et les USLD, le vaccin sera amené sur place, puis sera effectué par les soignants de l’établissement. Ainsi, les premières livraisons de vaccin devraient se faire autour du 10 septembre, afin d’être opérationnels le 15 septembre.

Concernant les personnes âgées de plus de 80 ans, celles atteintes de pathologies à très haut risque de formes graves, et les personnes immunodéprimées, le rappel vaccinal se fera sur rendez-vous, ou en allant chez le médecin ou le pharmacien pour le vaccin Moderna, dont les scientifiques jugent qu’il est similaire au Pfizer.

L’OMS contre la troisième dose de vaccin Pfizer ou Moderna

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé les dirigeants du monde entier à ne pas seulement regarder les objectifs nationaux en terme de vaccination. le directeur général de l’OMS se dit consterné par les informations selon lesquels les vaccins J&J quittent l’Afrique pour venir vers l’Europe, alors que le continent aurait besoin de ces doses. De plus, Tedros Adhanom Ghebreyesus s’inquiète de l’approvisionnement en tocilizumab, recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé en juin pour traiter des formes graves du Covid-19. Il souhaite en effet une répartition équitable des stocks pour tous les pays du monde, y compris ceux à faible revenus.

A lire aussi sur le même sujet : https://www.actudici.fr/oms-demande-donnees-covid-19/