Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Covid-19 : la troisième dose de vaccin devrait concerner plus de monde que prévu

Pour poursuivre la lutte contre le Covid-19, l’EMA a autorisé l’injection d’une troisième dose de vaccin pour les plus de 18 ans, afin de ne pas diminuer l’efficacité de celui-ci. Pour le moment, la Haute autorité de santé n’a pas donné son avis sur le sujet, et certaines informations importantes manquent, dont : qui devra se faire vacciner ? Où ? Combien de temps après la deuxième dose de Pfizer/BioNTech ? Voici ce qui pourrait changer dans le schéma vaccinal français contre le Covid-19, basé sur ce qui a déjà été fait par le passé.

Vers une troisième dose de vaccin généralisée ?

Dans son communiqué du 4 octobre, l’Agence européenne du médicament indique qu’un rappel de vaccin Pfizer est recommandé pour les plus de 18 ans. Bien qu’il ne s’agisse que d’une simple recommandation, la France compte bien suivre. En effet, depuis le mois d’aout, la Haute autorité de santé avait accordé une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 pour les personnes les plus fragiles. A ce jour, les enfants entre 12 et 17 ans ne sont pas concernés par cette 3ème dose de vaccin.

A lire aussi sur le même sujet : https://www.actudici.fr/vaccins-contre-covid-19-rappel/

Combien de temps faut-il attendre pour recevoir sa troisième dose de vaccin ?

Le temps de rappel entre la première et la deuxième dose de vaccin contre le Covid-19 était de 31 jours au début de l’épidémie, avant de passer à 21 jours à la mi-juin. Pour la troisième dose de rappel, il faudra attendre un peu plus longtemps, environ 6 mois après la deuxième injection de Pfizer, et quatre semaine après la dose unique de Johnson&Johnson.

La troisième dose de vaccin contre le Covid-19 sera t-elle obligatoire ?

A ce jour, la troisième dose de sérum contre le Covid-19 n’est pas obligatoire, mais seulement recommandée par les autorités de santé. De même, l’actuelle injection pour les personnes âgées de plus de 65 ans en France est pour le moment seulement conseillée pour renforcer l’immunité. Cependant, avec l’obligation vaccinale mise en place le 15 septembre dernier, il n’est pas impossible que la dose de rappel du vaccin Pfizer soit rendue obligatoire. De nombreuses questions se portent également quant à la validité ou non du pass sanitaire en cas de refus de faire une troisième dose d’injection.

A lire aussi sur le même sujet : https://www.actudici.fr/vaccination-obligatoire-soignants/

Où se faire vacciner ?

Le nombre important de personne voulant se faire vacciner au début de la campagne a poussé l’ouverture de nombreux centres de vaccination en France. Désormais, sur 1634 centres, seuls 1280 sont encore ouvert, ce qui est expliqué par le fait que la majorité des français sont aujourd’hui vaccinés contre le Covid-19. Désormais, il est possible de faire son rappel de vaccin chez un médecin traitant, un centre de vaccination, en pharmacie, en cabinet infirmier ou de sage-femme.

Quels sont les différents vaccins existants en France ?

En France, 4 vaccins sont autorisés par l’Agence Européenne du médicament pour lutter contre le Covid-19. Il s’agit du vaccin Pfizer/BioNTech, de Moderna, de l’Astrazeneca, ainsi que du Johnson&Johnson. Bien qu’ils soient tous différents, tous ciblent la protéine Spike, présente dans le coronavirus.