Actu d'Ici

Toute l'actualité du web ici
Durcissement du confinement en Martinique

Ce mardi 10 aout, plus de 240 personnels soignants ont rejoint les Antilles pour soutenir les hôpitaux martiniquais qui subissent une flambée épidémique très importante. Les ministres de la Santé et des outre-mer se rendront sur l’île cette semaine.

Une quatrième vague préoccupante en Martinique

La Martinique est sérieusement touchée par une nouvelle vague de Covid-19, entrainant le durcissement des règles de confinement déjà établies. La situation sanitaire se dégrade sur l’île, avec 563 nouveaux cas et 11 décès enregistrés en seulement 48 heures. Ainsi, les nouvelles mesures restrictives permettront de contenir l’épidémie qui gagne du terrain, et à limiter la pression hospitalière, notamment en rappelant le personnel médical qui était en congés. En Martinique, la surcharge hospitalière s’élève désormais à 220%, c’est à dire que le nombre de patients atteints du Covid-19 sont largement supérieurs aux nombres de place disponibles dans l’hôpital. L’armée a renvoyé du renfort, afin d’augmenter le personnel en réanimation, ce qui devrait permettre l’ouverture de 20 lits pour les patients sévèrement atteints par le virus.

Durcissement du confinement : de nouvelles mesures

Les hôtels seront fermés dans le cadre de ce nouveau confinement, sauf dans le cas où il serve d’accueil pour le personnel soignant, et il en sera de même pour les locations saisonnières. Les entreprises et les administrations sont aussi invitées à participer au confinement, et favoriser le télétravail autant que possible. En Martinique, où la population est très peu vaccinée, il sera désormais interdit de se rendre à la plage, au lieux de loisirs ainsi qu’au lieux de culture, comme l’a prévenu le préfet. Les touristes présents sur l’île ont par ailleurs été invité à quitter le territoire sans plus tarder. Les magasins utiles pour la rentrée scolaire seront rouvert en temps voulu, lorsque la crise sanitaire aura moins d’importance sur l’île. Durant ce confinement qui sert à limiter la 4ème vague de Covid-19, les martiniquais devront respecter une limitation de déplacement à 10km autour de leur domicile, et sera levée dès que l’épidémie sera calmée, selon le préfet, qui fait état d’une revoyure dans 15 jours.

Trois patients avec un état grave transférés à Paris

Trois patients ayant une forme grave du Covid-19 ont été évacués pour limiter la pression hospitalière dans les Antilles, qui ne pouvaient les accueillir. L’isolement géographique entre la métropole et les départements d’outre-mer est particulièrement difficile, puisque les patients doivent être suffisamment stabilisés pour tenir durant un vol de 11h30 avant de rejoindre la capitale française.

La Guadeloupe aussi touchée par la 4ème vague de Covid-19

En plus de la Martinique, la Guadeloupe est aussi particulièrement touchée par cette nouvelle vague de Covid-19, où la situation est critique. Le département, jusqu’alors épargné par l’épidémie, a un taux d’incidence qui dépasse les 1 750 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants, ce qui en fait le plus haut en France actuellement. Ce sont principalement les jeunes qui sont touchés par cette nouvelle flambée du virus, avec un taux d’incidence de 4000 cas pour 100 000 habitants. La Guadeloupe est reconfinée depuis le 30 juillet dernier.